Lemroudj_Setif_Algeria

Lemroudj_Setif_Algeria

La mariée sous la pluie

Dans le passé, la mariée est ramenée au foyer se son mari à dos de cheval ou de mulet. Une fois, les parents et proches d’un jeune homme sont allés au village voisin pour ramener la mariée. Une fois celle-ci mise scelle, sa mère retient le cheval et dit qu’elle ne partira que lorsqu’ils lui auront remis deux pièces d’argent comme le veut la tradition. C’était une somme importante que rares sont ceux qui les avaient. Mais, comme, on pouvait s’attendre à des surprises, un homme qui était de la délégation retira de sa poche les deux pièces et les remit à la mère de la mariée. Arrivée au village de son mari, la mariée est laissée sur scelle alors que sa mère et ses accompagnateurs étaient rentrés à l’intérieur. Quelques minutes après, s’apercevant que sa fille n’est par rentrée alors qu’il pleuvait beaucoup, elle sortit dehors et demande aux gens qui s’y trouvaient pourquoi ont-ils laissé sa fille dehors sous la pluie ? L’homme qui lui avait remis deux pièces d’argent lui dit que dans leur village la tradition veut que la  mariée ne descende de scelle et ne rentre dans son nouveau foyer que lorsque la mère de celle-ci verse la somme de quatre pièces d’argent au nouveau marié. La mère lui dit qu’elle n’avait que deux pièces. L’homme accepta ces dernières et ordonne à ce que la mariée toute mouillée descende et rentre dans sa nouvelle demeure. Ainsi, grâce à sa sagesse, notre homme, très astucieux, récupéra son argent sans incident.

 

Auteur : Rachid Sebbah



03/10/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi