Lemroudj_Setif_Algeria

Lemroudj_Setif_Algeria

Bataille et massacres de Hélia commémorés à la maison de la culture de Sétif

DSC09698.JPG
Le wali de Sétif visite l'exposition le 16 mars 2017 à la maison de la culture de Sétif

 

Du 16 au 18 mars 2017, sous le haut patronage de monsieur le wali de Sétif, en coordination avec le musée du moudjahid de Sétif, l'association rurale Thidoukla commémore la bataille et les massacres des 15 et 16 mars 1956 survenus au village Hélia, commune de Bousselem, daira de Bouandas, au nord de la wilaya de Sétif.

 

Après avoir visité l’exposition organisée à l’occasion de cet important événement historique, Monsieur le wali et la délégation qui l’accompagnait ont assisté à la conférence du Dr Farouk Yala sur la bataille et les massacres de Hélia. Des moudjahidine ayant participé à la dite bataille étaient présents dans la salle de conférence pour apporter leurs témoignages.

 

Le conférencier avait brièvement résumé les tenants et  les aboutissants de la bataille de Hélia menée vaillamment par l’adjudant Yousfi Hocine, surnommé Moustache, et les moudjahidine qu’il avait sous son commandement. Il avait également fait remarqué que l’armée coloniale qui avait subi d’importantes pertes en vies humaines et en matériel la veille, s’était vengée le lendemain en procédant à des exécutions sommaires parmi les habitants de Hélia, sans jugement ni respect des dispositions édictées par les conventions de Genève dont la France était signataire.

 

C’est la première fois que ces événements sont commémorés hors du village et à la maison de la culture de Sétif. D’habitude, c’était sur les lieux de la bataille et des massacres que la cérémonie se déroulait.

 

A signaler que le village Hélia est une localité qui avait beaucoup souffert durant la guerre de libération pour que l’Algérie et ses enfants vivent libres et indépendants. L’association rurale Thidoukla déploie tous ces efforts afin que toute la lumière soit faite sur ces deux événements historiques et que de tels crimes ne se reproduisent plus. Les hommes naissent égaux et libres pour vivre en ensemble en paix.

 

Pour plus d’information sur ce thème, consultez le site de l’association rurale Thidoukla (www.thidoukla-helia.blog4ever.com).

 

Auteur : Rachid Sebbah

 

Nota / Pour consulter cet article avec toutes les photos s’y rapportant, cliquez-ici.



18/03/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi